La Région Auvergne-Rhône-Alpes a lancé une enquête publique autour du projet SRADDET  – Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité de Territoires.

Cette enquête a lieu du lundi 2 septembre au vendredi 4 octobre 2019 et a pour but de permettre à tous (citoyens, institutions etc…) de s’exprimer sur le projet.

Qu’est-ce que le projet SRADDET ?

Il s’agit du Schéma Régional d’Aménagement de Développement Durable et d’Égalité des Territoires, institué par la loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République, dite loi NOTRe.

L’objectif est d’avoir une vision à l’horizon 2030, stratégique et unifiée.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes s’est engagée depuis septembre 2016 dans l’élaboration de son SRADDET en rencontrant les acteurs locaux dans les 12 départements. À partir des remontées de terrain exprimées notamment pendant les rendez-vous « Aller à la rencontre des territoires et des élus locaux », la Région a bâti l’architecture de son SRADDET.

Le SRADDET est ainsi alimenté par des échanges avec les Personnes Publiques Associées (PNR, PLU…), l’analyse des nombreuses contributions reçues et des réunions avec des experts. Feuille de route en matière d’aménagement du territoire, de transport et d’environnement, le SRADDET conjugue 11 thématiques obligatoires.

Pour avoir plus d’informations, rendez-vous sur le site dédié à l’enquête.

Comment participer ?

Le SRADDET (Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires) ne peut et ne doit pas être élaboré sans un important travail d’écoute de tous les partenaires concernés, et sans un recueil de la parole des citoyens.

En effet, ce schéma qui doit orienter l’aménagement et le développement de la région à l’horizon 2030, se fixe comme ambition de réaliser un réel « trait d’union » entre trois territoires aux histoires, aux paysages et aux identités marqués, l’Auvergne, le Rhône, et les Alpes.

C’est pourquoi, au-delà de l’obligation qui est faite aux Régions de « consulter » les citoyens sur l’élaboration du SRADDET, la Région a souhaité mettre en place un réel outil de partage et d’échange à travers une plateforme numérique participative.