Devenir jeune sapeur-pompier : pour qui et comment ?

Avez-vous, ou l’un de vos proches, déjà pensé à devenir jeune sapeur-pompier ? Devenir jeune sapeur-pompier, c’est une occasion unique d’apprendre la solidarité et le dépassement de soi. Devenir jeune sapeur pompier, c’est une expérience riche en enseignements, et peut-être le début d’une vocation !

Devenir jeune sapeur-pompier

Conditions pour devenir jeune sapeur-pompier

Il est possible de devenir jeune sapeur-pompier (JSP) à partir de l’âge de 12 ans. Cela engage pour 4 années de formation durant lesquelles, à raison de 4 heures par semaine, seront pratiquées des activités sportives, techniques et pratiques. Il est possible de devenir jeune sapeur-pompier pour les jeunes de nationalité étrangère.

Il faut fournir :

  • une attestation d’aptitude médicale établie par le Service de santé et de secours médical (SSSM) du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de l’Isère.
  • une autorisation parentale ou des personnes investies de l’autorité parentale
  • un certificat de vaccination antitétanique en cours de validité

A quoi sert la formation ?

La formation permet au jeune sapeur-pompier de découvrir le matériel d’incendie, d’apprendre les gestes qui sauvent, de faire du sport (la moitié du temps) et de s’initier aux différentes facettes de l’activité d’équipier de sapeur-pompier volontaire.

Afin de permettre l’acquisition progressive et continue des capacités requises pour l’exercice des différentes activités de l’équipier de sapeur-pompier volontaire, la formation de JSP est organisée en quatre cycles de formation à dispenser judicieusement jusqu’au passage du brevet national de jeune sapeur-pompier.

Pour quelles activités ?

En plus des actions de formation, le JSP participe à des manœuvres, à des cérémonies, et à des compétitions sportives entres jeunes. Il évolue au sein d’une véritable équipe. Il partage des valeurs de solidarité et de civisme, gagne en courage, et apprend le dépassement de soi.

Quels sont les droits et obligations ?

Le jeune sapeur-pompier doit respecter les règles suivantes :

  • Respect des horaires
  • Respect des formateurs
  • Respect des camarades
  • Respect des consignes
  • Respect des locaux et du matériel
  • Avoir une attitude correcte
  • Prévenir des difficultés rencontrées

Pour plus d’informations

  • Cliquez ici pour en apprendre davantage sur le statut du jeune sapeur-pompier
  • Contactez la caserne la plus proche en cliquant ici.
  • Contactez l’Union départementale des sapeurs-pompiers (UDSP) de l’Isère : 04 76 18 93 62 – udsp38@wanadoo.fr