remise-medaille-Tanguy-RESSE-Isle-Abeau-mercredi-12-avril-2017_360x210px

Lors de la nuit du samedi 18 au dimanche 19 mars 2017, de nombreux départ d’incendies perturbèrent la tranquillité des habitants de L’Isle d’Abeau, avec pas moins d’une quinzaine de feux recensés entre 1h et 5h du matin (essentiellement des feux de conteneurs à poubelle dans le quartier de Pierre-Louve). Ces actes de vandalisme donnèrent du fil à retordre aux agents municipaux, mobilisant une quarantaine sapeurs-pompiers et la Gendarmerie.

Les dégâts sont conséquents pour la collectivité. Les dégâts matériels sont estimés à près de 12 000 €. Les riverains ont également été victimes : un garage incendié a propagé les flammes à 3 autres boxes, une voiture a été réduite en cendres, et une autre partiellement endommagée. Deux individus mal intentionnés ont depuis été appréhendés. L’audience correctionnelle aura lieu le 13 juin à laquelle la commune de L’Isle d’Abeau s’est portée partie civile.

Remerciements de la Mairie à Tanguy RESSE

Des dégâts conséquents qui auraient pu être encore plus graves, si un jeune lilôt n’avait pas spontanément fait son devoir de citoyen. Voyant un début d’incendie dans un abribus et n’écoutant que son courage, il fit tout ce qui était en son pouvoir pour éviter que le feu ne se propage aux les habitations environnantes. Ce geste fort de la part du jeune Tanguy RESSE (13 ans) mérite d’être honoré.

C’est pourquoi le mercredi 12 avril 2017, en Mairie, une réception en présence de sa famille était organisée. Le maire, les adjoints et les conseillers municipaux ont salué les mérites de ce jeune lilôt, en présence de la police municipale et du service prévention. Ce fut l’occasion de lui remettre la médaille de la Ville, ainsi qu’un livre racontant l’histoire de la commune dédicacé par le maire. Le jeune Tanguy, sûr de n’avoir rien fait de particulier et trouvant son geste très naturel, semblait gêné d’être l’objet de tant d’attention.

Une belle leçon d’humilité, d’humanité et de courage. La valeur n’attend pas le nombre des années.