Inauguration_Eco_paturage_3_vallons_30-03-2017_360x210

Sous l’impulsion de Pascal Grzywacz adjoint au cadre de vie, la ville de L’Isle d’Abeau s’est engagée dans une démarche d’éco-pâturage avec l’association Moutonte’éco. Cette orientation s’inscrit dans une démarche plus large de respect de l’environnement et d’éco-citoyenneté.

Pour résumer l’éco-pâturage en quelques mots, il s’agit d’une démarche à l’opposé des techniques modernes usant pesticides et machines polluantes, pour au contraire retourner à des techniques ancestrales et plus naturelles. En d’autres termes, remplacer les tondeuses par des animaux, tels que des chèvres et des moutons dans ce cas précis.

Les avantages de l’éco-pâturage

Il faut savoir qu’en plus d’avoir un coût d’entretien équivalent pour la collectivité, l’éco-pâturage offre de nombreux avantages, avec par exemple une empreinte environnementale bien plus intéressante, mais l’intérêt ne s’arrête pas là. En effet, grâce au broutage répété, ces animaux s’attaquent aux plantes invasives de manière plus efficace, affaiblissant et limitant la repousse de plantes telles que la renouée du Japon ou l’ambroisie. A l’inverse, la présence de ces animaux fertilise les sols et permet de faire revivre une flore qui avait disparu. Cela permet également aux riverains de profiter de plus de calme, tout en étant très attractif auprès des enfants, pour qui la présence d’animaux comme voisins donne généralement un sourire radieux.

Inauguration de l’éco-pâturage aux 3 Vallons

C’est donc pour toutes ces raisons que le jeudi 30 mars dans le quartier des 3 Vallons aux alentours de 17h furent lâchés six chèvres (dont un chevreau) et quatre moutons dans un grand espace vert bordant la rue du Galoubier. Les espèces ne furent bien sûr pas choisies au hasard : là où les moutons d’Ouessant apprécient l’ambroisie, les chèvres du Rove (une race originaire des Bouches-du-Rhône) mangent les jeunes pousses de renouée du Japon.

C’est donc sous l’œil bienveillant des 80 personnes présentes – incluant entre autres Alain Jurado, Maire de L’Isle d’Abeau, ainsi que la députée de l’Isère Joëlle Huillier – que tous ces animaux se mirent rapidement au travail en s’attaquant à la végétation, qu’ils entretiendront jusqu’en octobre. Cette inauguration de l’éco-pâturage aux 3 Vallons fut suivie d’un pot de l’amitié en compagnie des riverains.

Vous pourrez retrouver ci-dessous quelques photos choisies de l’évènement. Vous pouvez également retrouver l’ensemble des photos prises ce jour : cliquez ici pour retrouver l’album Facebook de l’évènement.