Qu’est-ce qu’un moustique tigre ?

Le moustique tigre dont le nom scientifique est Aedes albopictus, possède des tâches et des lignes caractéristiques. Noir, il est coloré de taches blanches sur le corps et les pattes, et d’une ligne blanche sur la tête et le dos.

Particulièrement nuisant, ses piqûres interviennent principalement à l’extérieur des habitations, essentiellement la journée, avec un pic d’agressivité au lever du jour et au crépuscule.

Les moustiques adultes sont présents de mai à novembre. Ensuite, seuls subsistent les œufs. En effet, ceux pondus à l’approche de l’hiver, entrent en diapause (sorte d’hibernation) et écloront lors du retour de conditions plus favorables au printemps suivant, c’est-à-dire lorsque les températures remontent et que la durée du jour grandit.

Le moustique qui nous pique est né chez nous ! Comme tous les moustiques, le moustique tigre recherche des endroits où l’eau stagne (petits récipients, soucoupes, réserves d’eau…) pour y effectuer une partie de son développement.

Comment lutter contre lui ?

Des gestes simples peuvent empêcher sa prolifération :

  • Couvrir de façon hermétique ou à l’aide d’un voilage anti insectes fin les réserves d’eau de pluie ;
  • Vider une fois par semaine tous les réceptacles pouvant contenir de l’eau : coupelles sous les pots de fleurs, gamelles pour animaux, pieds de parasols… ;
  • Ranger à l’abri de la pluie les brouettes, arrosoirs, jouets ;
  • Curer pour faciliter l’écoulement des eaux les gouttières, rigoles recouvertes d’une grille… ;
  • Jeter les objets inutiles, boites de conserves, pneus usagés.