Le quartier Saint-Hubert est inscrit par l’Etat en tant que Quartier Prioritaire de la Politique de la Ville (QPV) car il est considéré comme un territoire en difficulté. Il est le lieu d’un investissement spécifique des autorités publiques qui prend la forme d’une politique particulière, la Politique de la Ville.

Qu’est-ce que la Politique de la Ville ?

La Politique de la Ville vise à revaloriser les zones urbaines en difficulté et à réduire les inégalités entre les territoires. Elle cherche à agir simultanément sur l’ensemble des problématiques qui touchent le quartier :

– développement du lien social et actions culturelles
– revalorisation urbaine
– développement économique
– amélioration du cadre de vie
– sécurité et prévention de la délinquance.

 

Elle lie plusieurs partenaires qui travaillent conjointement pour le développement du quartier :

– l’Etat par l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT)
– la Communauté d’Agglomération Porte de l’Isère (CAPI)
– le Département
– la Caisse d’Allocations Familiales (CAF)
– la Région
– la Caisse des dépôts et des Consignations (CdC)
– les bailleurs sociaux
– les associations du territoire
– les acteurs de l’économie ou de l’action sociale,

L’ensemble des acteurs s’est ainsi engagé, dans son champ de compétences propre, par la signature d’un document contractuel entre 2015 et 2020, le Contrat de Ville. Celui-ci a été prolongé jusqu’en 2022.

Retrouver le contrat de la ville ici en version PDF

 

Et concrètement ?

La Politique de la Ville fait appel à différents leviers pour développer le quartier.

  • Chaque année, un programme d’actions spécifiques se met en place sur le territoire à destination de ses habitants. Cette programmation, financée par la CAPI et l’Etat et mise en œuvre particulièrement par la mairie et le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) sur le territoire lilôt, permet de créer des animations sur Saint-Hubert et de répondre aux besoins des habitants.

Par exemple, en 2020, les ateliers sociolinguistiques à la Maison Bienvenue étaient en partie financés par cette politique, tout comme le projet « Démocratie florale » porté par le Conseil Citoyen de Saint-Hubert.

  • Le territoire Saint-Hubert bénéficie aussi du Programme National de Rénovation Urbaine (PNRU). Le projet urbain permet la rénovation et la réhabilitation du quartier. Les travaux vont permettre de renouveler l’image de ce territoire et d’en faire un lieu attractif et agréable pour les résidents.

Plus largement, ce projet urbain est lié à deux autres projets d’aménagement en bordure du QPV* (au Parc Saint-Hubert et à la Réserve 2000) ; l’ensemble cherche à créer un véritable Cœur de l’Isle.

Retrouvez au lien suivant toutes les informations sur ces différents projets urbains : http://www.mairie-ida.fr/projet/coeur-de-lisle-quartier-saint-hubert/

  • Au quotidien, un travail est aussi mené pour l’amélioration du cadre de vie des habitants. Par un investissement des partenaires et des habitants (investis dans les diagnostics en marchant), différentes thématiques sont traitées dans le cadre de la Gestion Urbaine et Sociale de Proximité (GUSP).

Qu’est-ce que les ballades urbaines ?
Les « diagnostics en marchant » sont des temps de rencontres et de ballades urbaines organisées par la mairie et le conseil citoyen à destination des habitants de Saint-Hubert afin que ceux-ci pointent les envies et/ou difficultés rencontrées dans leur quotidien. Organisés une fois par semestre a minima (et thématisées parfois), cela permet de prendre en compte leurs besoins et idées pour le développement de leur lieu de vie.

 

Et les habitants dans tout ça ?

Un des objectifs de la Politique de la Ville est la participation des habitants.

Les lilôts qui résident à Saint-Hubert, usagers du quartier, sont tout à fait légitimes pour s’investir dans le développement de celui-ci. Ils sont interrogés sur leurs avis, envies et idées pour le quartier (questionnaires sur https://jeparticipe.mairie-ida.fr, ballades urbaines dans le cadre de la GUSP*).

Des permanences à la Maison du Projet sont ouvertes tous les mardis de 14h à 17h pour répondre aux questions sur le projet urbain ou sur le développement du quartier.

Un Conseil Citoyen permet également d’être en lien avec les institutions. Chacun peut s’y inscrire et s’y investir pour participer aux changements en cours sur le quartier.

Retrouvez le Conseil Citoyen de Saint-Hubert aux liens suivants :
Page de la municipalité : http://www.mairie-ida.fr/conseil-citoyen-de-st-hubert/
Site internet du Conseil Citoyen : https://conseilcitoyensthu.wixsite.com/isledabeau

 

Un Fonds de Participation est aussi mis à disposition des Habitants (FPH) du quartier Saint-Hubert pour leur permettre de monter des projets. Alimenté par les 7 bailleurs et par la mairie, les habitants peuvent donner vie à leurs initiatives et à leurs idées pour améliorer leur environnement ou créer une vie de quartier. Ils peuvent toucher jusqu’à 1000€ par projet, dans la limite de 80% du montant total.

> Plus d’informations : Fonds de Participation des Habitants

 

Le glossaire de la Politique de la Ville

QPV : Quartier Prioritaire de la Politique de la Ville
ANCT : Agence Nationale de la Cohésion des Territoires
PNRU : Programme National de Rénovation Urbaine
GUSP : Gestion Urbaine et Sociale de Proximité
FPH : Fonds de Participation des Habitants