Les locaux actuels abritant le Centre Technique Municipal de L’Isle d’Abeau étant devenus vétustes, peu fonctionnels et sous-dimensionnés par rapport aux besoins, la Ville a entrepris la construction d’un nouvel équipement pour les services techniques de la Ville.

Le nouveau Centre Technique Municipal devrait voir le jour en 2020. Il comprendra des bureaux fonctionnels, des espaces de stockage de matériels, de stationnement pour les véhicules (espaces verts, propreté, maintenance…) et une cour de services.

 

Il sera situé à l’intersection du boulevard de Ronsonne et de la rue des Catalans (au nord de la commune, dans une zone peu urbanisée, pour limiter la gêne liée aux activités des services).

Le projet s’est construit avec les principaux enjeux suivants :

  • Créer un équipement durable et intégré à son environnement,
  • Créer un équipement accessible, sécurisé et évolutif selon les besoins et les métiers,
  • Créer un équipement répondant totalement aux normes de sécurité et d’accessibilité fixées par le Code du Travail.

Ce bâtiment se voudra exemplaire en termes d’impact environnemental. Un travail important est mené sur le choix des matériaux pour réduire l’impact carbone.

L’objectif est d’aboutir à une certification Bâtiment Energie Positive (BEPOS) c’est-à-dire un bâtiment qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme.

Conception architecturale

Le concours d’Architectes lancé en début d’année 2019 a inspiré de nombreux projets intéressants. C’est celui du cabinet « Brenas Doucerain Architectes » de Grenoble qui a été sélectionné avec un volet construction durable très fourni. Il prévoit :

  • Une conception bioclimatique,
  • Une isolation d’un niveau passif,
  • De très bons équipements,
  • Une production d’électricité photovoltaïque permettant d’atteindre un niveau de bâtiment à énergie positive.

Quelques exemples des choix de réalisation

  • Les murs seront réalisés avec des bétons bas carbone (utilisant des ciments à pouzzolanes).
  • L’installation d’une cuve de récupération des eaux pluviales qui permettra de remplir la balayeuse, d’assurer le nettoyage des véhicules, l’arrosage de plantations de la Commune …
  • En terme d’énergie, le cabinet propose un bâtiment passif, sur isolé et capable de compenser toutes ses consommations par une production photovoltaïque.

Le calendrier des travaux

  • Les travaux ont commencé mi-juillet 2019 par les terrassements.
  • Le gros œuvre doit débuter en septembre 2019.
  • La réception des travaux est prévue pour la fin de l’année 2020.
  • Durée des travaux : 14 mois.

Les entreprises intervenantes

  • PARET SA (Terrassement).
  • NOMBRET SARL (Gros-oeuvre).
  • ATELIERS BOIS et Cie (Charpente métal).
  • SARL HUGONNARD : Charpente bois/Couverture tôle.
  • SASU 5ème Façade : Etanchéité.
  • INNOBATIM : Façade – ITE.
  • SARL PARET : Menuiseries extérieures bois.
  • SAS CHANARD : Serrurerie/Métallerie.
  • SAS COPAS SYSTEMES : Portes sectionnelles.
  • SAS CHANEL/SAS CIZERON : Cloisons/Doublages/ Faux plafonds.
  • CHANUT SAS : Menuiseries intérieures bois.
  • SIAUX SAS : Carrelages.
  • STE DHIEN SOLS : Sols souples.
  • ERB SARL : Peintures.
  • SAS ODDOS ENERGIE : Chauffage/Ventilation/Plomberie/ Sanitaires.
  • CESA SAS : Electricité courants forts et faibles.
  • ORONA RHONE-ALPES : Ascenseurs.
  • PARET SAS : VRD.
  • CMEVE : Espaces verts.
  • MP SERVICES : pompe à essence.
  • ROSAZ ENERGIES : photovoltaïque.

Le Budget

Le coût prévisionnel des travaux est de 3,150 millions d’€ HT, pour un coût total d’opération à hauteur de 4,4 millions d’€ TTC. La région participe à l’opération à hauteur de 392 000€.

Les Partenaires

  • La Région Auvergne-Rhône-Alpes.
  • La CAPI / Nord Isère Durable.